10 | 01 | 2023

La restauration à travers le monde - Episode 7 : le Liban

La cuisine libanaise fait partie de la cuisine lévantine, au même titre que les pays de la côte orientale de la méditerranée ("pays du Levant"). Au Liban, on retrouve les influences de la cuisine juive, arabe et méditerranéenne avec des spécialités moins connues, mais tout aussi délicieuses.

Mezze, falafels et patisseries, découvrez toute la richesse de la cuisine libanaise. Dépaysement assuré avec des plats à base d’épices, de légumes et de grillades.

Des spécialités qui raviront tous les gourmands de l’entrée au dessert

Si la cuisine libanaise est connue dans le monde entier grâce à la diaspora, elle n’a pas encore dévoilé tous ses secrets. C’est bien la diversité qui définit la cuisine au Liban. Présente dans les cérémonies et les grandes réunions de famille, on retrouve des spécialités uniques de l’entrée au dessert. Découvrez les principaux plats qui font la renommée de cette cuisine du soleil.

Les mezze, des hors-d’œuvre originaux

Si on connaît les tapas en Espagne ou les antipasti en Italie, c’est le mezze (ou mézé) qui constitue le hors d’oeuvre au Liban. On accompagne généralement ces entrées avec du pain pita libanais. Parmi les mezze incontournables, on retrouve :

  • Le houmous : populaire en France depuis des années déjà, cette purée de pois chiche accompagnée de pain pita se consomme dans tous les pays du Levant ;
  • Le labneh : est un fromage à base de lait de brebis ou de chèvre également très connu ;
  • Le tabouleh : cette salade composée de boulgour très fin, de tomates, d'oignon blanc, de bouquet de menthe et de persil comme ingrédient principal, est une alternative rafraîchissante et très appréciée ;
  • Le kebbeh : boulettes de viande que l’on vient paner avec des céréales.

Des plats gourmands et raffinés

Les plats libanais sont issus d’un important brassage culturel. Au restaurant ou durant les repas traditionnels, on sert plusieurs plats comme par exemple :

  • Le chiche-taouk, qui est une spécialité libanaise à base de poulet mariné dans du citron ;
  • Le kefta : brochettes ou boulettes de viande hachée que l’on accompagne avec des légumes grillés (aubergines, carottes ou encore courgettes) ;
  • La Sfiha Baalbakieh, qui est une pâte fourrée de viande.

Courgettes, aubergines, épinards ou encore carottes, on retrouve également beaucoup de légumes cuisinés, grillés ou marinés pour accompagner les viandes et les poissons.

Vous prendrez bien un peu de dessert libanais ?

Sans surprise, ce sont bien les pâtisseries qui, comme pour les pays voisins, prennent place en dessert. Généreux en sucre, on retrouve parmi les pâtisseries libanaises les bormas à l’esthétique étonnante : ces gâteaux ressemblent à des petits nids confectionnés à partie de filaments de pâte de blé. On vient garnir les nids avec des fruits secs que l’on asperge de miel ou de sucre juste à la sortie du four. Croquant et savoureux, le borma est apprécié par la plupart des gourmands.

Spécialité du Moyen-Orient, vous ne passerez pas à côté des loukoums qui se déclinent à l’infini.

Enfin, le stouf est également un dessert iconique :  c’est un gâteau à base de curcuma que l’on agrémente avec des amandes, des noisettes ou encore du sésame.

La street-food libanaise

La street-food n’est pas en reste au Liban. Les amateurs de cuisine de rue trouveront leur bonheur avec des sandwich comme le chawarma à base de poulet, de bœuf ou d’agneau, que l’on sert dans un pain pita.

Plus connu en France, vous retrouverez aussi les falafels (boulettes de pois chiche) qui s’accompagnent très bien avec une sauce sésame pour apporter de la fraîcheur.

 

Pour lire ou relire les articles précédents de la série, c'est ici : 

X
Adoria - Retrouvez Adoria au SIRHA Lyon du 19 au 23 janvier