Actualités
20 | 07 | 2019

Tendance FoodTech 2019 : Produits vegan et naturel & DNVB en restauration (2/4)

Tendance FoodTech 2019 : Produits vegan et naturel & DNVB en restauration (2/4)

 

Suite de notre dossier FoodTech 2019 avec 2 nouvelles tendances à fort potentiel de développement : les produits vegan et naturels, ainsi que l’installation dans la chaîne de valeur de la restauration d’acteurs pure players de la fabrication des repas à la distribution (aujourd’hui reconnus sous l’acronyme DNVB)

Parmi toutes les innovations et tendances FoodTech au service d’une meilleure alimentation, nous en avons étudié 8 au regard de leur position sur la courbe de l’innovation de Gartner*. Suite de notre dossier dont la première partie traite de l’émergence de nouveaux canaux de consommation et de Big Data

 

Le développement des produits vegan et naturels propose une alternative de consommation structurée et diversifiée

 

La tendance du vegan n’est plus un phénomène de mode ; au fil des année ce mode de consommation s’est imposé comme une alternative durable pour les consommateurs à la recherche d’un rythme de consommation plus proche de leurs aspirations personnelles, ou contraintes d’allergies ou d’intolérances.

Entre 8 et 10% de parts de consommation, végétarien, végétalien, ou vegan… autant de typologies d’alimentation qui impactent l’organisation du cycle de production d’un repas ou d’un menu pour la restauration organisée. Adossé aux contraintes d’origine et de traçabilité imposées par la Loi Alim pour la restauration collective, c’est bien l’ensemble de la réflexion de l’offre alimentaire qui évolue. Selon l’étude de CHD Expert, 46% des consommateurs en restauration commerciale souhaitent une carte proposant un ou deux plat vegan, pour autant de raisons éthiques, environnementales, gustatives ou de santé. 

Ce mode de consommation excluant tout produit issu des animaux (viande, poisson, lait, oeuf ou miel…) profite à une agriculture, une industrie de la transformation et un secteur de la restauration à base de végétaux et de légumineuses.
Une tendance sur laquelle de nombreuses start-up ne cessent de progresser avec des offres spécialisées dans les produits sains et premium, à la fois de qualité nutritive et gustativement meilleurs que par le passé. Les produits vegan ont désormais leurs leaders spécialisés dans la distribution collective (Ici&Là avec sa gamme Le Boucher Vert réalise 80% de son CA en restauration avec Elior ou Sodexo comme clients), ou dans la fabrication différenciée (Beyond Meat, Just…).

Autant d’acteurs qui offrent la possibilité aux marques de la restauration commerciale et collective de proposer du bio, de la naturalité et du sens dans leur expérience de consommation alimentaire.

Quelles sont les tendances des prochaines mois à surveiller ?

L’arrivée de nouveaux modes de consommation est encore à prévoir dans la restauration organisée, commerciale ou collective. A surveiller de près :

  • Les microalgues enrichies de protéines

La consommation de protéines végétales et dans une moindre mesure des algues va se développer dans les prochaines années car elle permet de diminuer l’apport en matière grasse animale sans réduire le pouvoir nutritif alimentaire

  • Le veganisme dans la gastronomie française

Les alternatives aux restaurants traditionnels sont aujourd’hui déjà nombreuses avec quelques chefs tels Joël Robuchon, Thierry Marx ou  Christophe Moret qui proposent des plats dépourvus d’aliments d’origine animale dans certains de leurs menus. 

Apprendre à enlever les viande ou le poisson des plats gastronomiques constitue un véritable défi pour certain cuisiniers et un renouveau pour d’autres.

 

Les pure players de la restauration poursuivent leur développement

 

Les entreprises pures « digitales natives » investissent le secteur de la FoodTech avec succès. Elles allient innovation numérique et alimentation à la croisée des chemins entre AgTech (numérisation de l’agriculture : gestion des parcelles, intrants, pilotage économique et agronomique…), GreenTech (innovations environnementales : innovations vertes, gestion de l’eau, exploitation connectée…) et FinTech (révolution financière au service des canaux de distribution et d’approvisionnement).

Un nouveau modèle d’alimentation se construit aujourd’hui autour de nouvelles valeurs : 

  • Développement d’une offre alimentaire plus saisonnière, respectueuse de la biodiversité
  • Soutenue par des circuits courts de production, d’approvisionnement et de distribution
  • Permettant de rapprocher les frontières et de consommer de plus en plus de produits « frais »

Ce développement d’offres variées et complémentaires des modes de distribution finale au consommateur attire de nombreux acteurs et impose à l’ensemble du secteur un renouvellement de sa structure d’offre alimentaire pour ses clients, consommateurs, résidents…

La restauration commerciale et collective s’adapte et s’approprie ces nouveaux codes et système de production : l’humain revient au centre de la relation de la production à la distribution au consommateur. 

Adoria, acteur majeur de cette symbiose FrenchTech, accompagne cette évolution digitale avec des outils responsives, et des environnements numériques intuitifs, propres à chaque besoin, de la cuisine centrale au point de vente ou de restauration. Adoria Global Solution permet une meilleure transparence sur l’origine des produits : empreinte carbone, composition alimentaire, identification des substances allergènes, etc.

« Nous devons repenser le modèle de consommation en réduisant le gaspillage et optimisant les circuits de production et de consommation »
Laurent Gueye
CEO Adoria

* Source DigitalFoodLab rapport annuel de février 2019

À découvrir également

27 | 06 | 2019

[Décryptage] Les enjeux FoodTech pour l’agriculture et...

> Lire la suite

14 | 06 | 2019

Comprendre Adoria Global Solution® : offre logicielle modulaire : Adoria Global...

> Lire la suite

16 | 06 | 2019

L’étape du paiement en restauration commerciale en profonde...

> Lire la suite

+100 000

commandes par mois dont 50% en EDI

400 M €

achats annuels
réalisés

500 M

repas servis
par an

6 à 20 %

économie constatée sur vos achats

Adoria - Efficiency for everyone ©2019