Actualités
05 | 07 | 2019

Tendance FoodTech 2019 : Nouvelle expérience de consommation & Big data (1/4)

Tendance FoodTech 2019 : Nouvelle expérience de consommation & Big data (1/4)

Tendance FoodtechÉcosystème mondial majeur avec 16,9 milliards de levées de fonds en 2018*, la FoodTech fait émerger de plus en plus d’entreprises de référence, licornes et groupes internationaux. Ce secteur recèle un potentiel aujourd’hui immense pour les industriels et les distributeurs agro-alimentaires. 

8 grandes tendances #FoodTech émergent en 2019, certaines nouvelles, et d’autres déjà bien engagées. Étudions les au regard de leur position sur la courbe e l’innovation de Gartner**.

 

De nouvelles expériences consommateur émergent

 

L’amélioration de l’expérience du consommateur est au cœur des innovations FoodTech actuelles. Les entreprises de livraison sont évidemment positionnées en avance de phase sur la courbe de l’innovation, certaines atteignant le plateau de productivité avec des taux d’utilisation du marché très élevés :

  • Livraison pour le compte de restaurants avec Deliveroo, Zomato ou Delivery Hero
  • Livraison à la demande pour les supermarchés (Instacart)
  • Dispositifs de commandes automatisés : Amazon, Boxed

En parallèle, de nouveaux services continuent d’émerger comme le commerce vocal en association avec les plateformes traditionnelles Google ou Amazon ; ou des applications de réalité virtuelle prometteuses mais pas encore opérationnelles.

Toutes les start-up FoodTech n’ont pas réussi à imposer leur modèle : par exemple, Blue Apron, spécialisée dans la distribution de kits repas a vu ses résultats chuter au même titre que son action. Faible fidélité client, et logistique coûteuse sont à l’origine de cette désillusion après une phase d’attente du marché particulièrement forte.

La spécialisation semble être au cœur de la la réussite des business models qui se développent.

En effet, certaines jeunes pousses se sont concentrées avec succès sur ce la livraison de plats frais en entreprises (Frichti, Freshky ou Foodchéri), tandis que d’autres ciblent le moment du dîner par exemple.

Quelles sont les tendances des prochaines mois à surveiller ?

Nous pouvons imaginer selon les auteurs du rapport que l’entrée de nouveaux modes de consommation va faire évoluer cet écosystème FoodTech. A surveiller :

  • L’arrivée de plats en kit, voire de cuisines centrales dans la grande distribution
  • L’ouverture de cuisine en propre chez les acteurs de la livraison à domicile
  • La vente de références alimentaires brutes chez les acteurs de plats cuisinés
  • Le suivi ce commande géolocalisé
  • La mise à disposition de cuisines « clé en main » pour les restaurateurs
  • L’émergence d’un nouveau canal de distribution : la distribution automatique de plats cuisinés qui permet de s’affranchir des coûts de livraison…

 

La data et l’IA au service de l’expérience client

 

Le big data au service du retail, mais pas seulement. Les start-up FoodTech sont principalement des fournisseurs de technologies au service de grands distributeurs, avec une augmentation croissance des investissements et des partenariats dans les années à venir.

Le point crucial : comprendre et pouvoir personnaliser au maximum l’expérience client et nourrir son parcours drive to store. C’est ainsi toute la chaîne du placement produit qui est optimisée, ainsi que le processus décisionnel marketing.

Des attentes clients de plus en plus exigeantes et difficiles à fidéliser, un coût d’acquisition client élevé, une concurrence et des normes particulièrement présentes… autant de facteurs qui mettent la compréhension du comportement client au cœur des stratégie de conquête et fidélisation de chaque groupe de restauration commerciale.

Le big data pour connaître les habitudes de consommation de vos clients… et leur proposer une expérience personnalisée

Le stockage des informations de consommation du client devient bien entendu stratégique pour une marque, comme la sécurisation et le suivi des données personnelles RGPD. Au delà d’une simple information, c’est bien toute la logique de confiance envers la marque qui se structure progressivement. De l’archivage des menus consommés (ZenChef), des no-show, des dates de réservation, jusqu’à la reconnaissance téléphonique via ZenCall… la personnalisation du discours client devient prioritaire dans la stratégie de fidélisation de la marque de restauration commerciale.

Car en IA, c’est bien après le passage du client que tout commence : archivage des données de réservation et de consommation (ZenChef), googlisation individuelle(QEAT), retargeting social (Facebook, LinkedIn, Instagram…), suivi des avis clients.

 

Entre spécialisation du business model pour certains acteurs et couverture de besoins plus larges pour augmenter la fidélisation pour des acteurs déjà plus structurés, Adoria est présente à chaque étape de votre processus décisionnel : conseil, accompagnement stratégique, e-procurement, parcours logistique… Expert de la restauration, pionnier FoodTech… Présent à vos côtés pour longtemps !

 

* Source AgFunder     ** Source DigitalFoodLab rapport annuel de février 2019

À découvrir également

27 | 06 | 2019

[Décryptage] Les enjeux FoodTech pour l’agriculture et...

> Lire la suite

14 | 06 | 2019

Comprendre Adoria Global Solution® : offre logicielle modulaire : Adoria Global...

> Lire la suite

16 | 06 | 2019

L’étape du paiement en restauration commerciale en profonde...

> Lire la suite

+100 000

commandes par mois dont 50% en EDI

400 M €

achats annuels
réalisés

500 M

repas servis
par an

6 à 20 %

économie constatée sur vos achats

Adoria - Efficiency for everyone ©2019