Actualités
03 | 02 | 2020

Alimentation Bio – Tour d’horizon des labels et certifications

Alimentation Bio – Tour d’horizon des labels et certifications

Le label Bio est une certification, délivrée par un organisme public ou privé autorisé. Pour le consommateur cela garantit que le produit qu’il va acheter respecte le cahier des charges bio ; Pour le producteur c’est un élément de différenciation qui valorise son engagement pour une agriculture durable.

 
Actuellement, il existe non pas un seul mais plusieurs labels bio. Qu’ont-ils de différent ? Que signifient-ils ? Petit tour d’horizon pour s’y retrouver et mieux comprendre les labels bio.

Le label européen

 

Le label bio européen, surnommé “Eurofeuille” a été crée en 2010 pour harmoniser les conditions de production en agriculture bio. Il est valable dans toute l’Union Européenne et certifie  que le produit commercialisé est conforme au règlement sur l’agriculture biologique de l’Union Européenne.

À côté du logo bio de l’UE doivent être indiqués :

  • le nom du producteur, du préparateur ou du distributeur
  • le lieu où les matières premières agricoles utilisées dans le produit ont été produites
  • le numéro de code de l’organisme national de certification

 

Les engagements du label :

Transformation

  • Les produits transformés doivent contenir au moins 95% d’ingrédients issus de l’agriculture biologique
  • Pas d’arômes ni colorants artificiels
  • Pas d’irradiation ni d’ionisation des produits

 

 Culture

  • Garantie sans pesticides ni engrais chimiques de synthèse
  • Sans traitements chimiques après récolte
  • Préservation de la qualité du sol (rotation pluriannuelle des cultures)

 

Elevage

  • Une alimentation sans pesticides chimiques et majoritairement composée de céréales ; Cette alimentation peut provenir de l’exploitation ou d’autres exploitations biologiques de la même région
  • Une interdiction de traces d’OGM au-delà des 0,9 % admis en cas de contamination fortuite
  • Un recours limité aux traitements vétérinaires et aux médicaments.
  • Le bien-être des animaux garanti par un espace minimal et un accès au plein air (interdiction d’utiliser des hormones, de pratiquer le gavage, l’élevage en cage…)

 

Le saviez-vous ? Un produit ne peut être certifié 100% bio car une culture bio peut être pollinisée par une culture d’OGM voisine.

Bio Cohérence

 

La certification Bio Cohérence est une marque de certification privée, créé en 2010 par des acteurs du développement durable tels que la Fédération nationale d’agriculture biologique (Fnab), les Eleveurs bio de France, ainsi que les magasins Biocoop, Biomonde et ProNatura.

Bio Cohérence certifie le « Made in France » de la production à la transformation, et les produits ne sont disponibles que dans les magasins exclusivement bio ou en vente directe.

Les critères de certification Bio Cohérence sont plus stricts que ceux de l’Union Européenne. Les contrôles sont réalisés par les mêmes organismes certificateurs autorisés.

Quels sont les engagements ?

En plus des critères européens, Bio Cohérence impose des engagements spécifiques :

  • Les produits bio sont cultivés, produits et transformés sur le sol français.
  • Le label garantit un bien-être humaniste et exige que toutes les structures agricoles bio soient françaises et reçoivent un revenu équitable
  • Pas de coexistence bio/non bio, les activités de la ferme doivent être soit bio soit en conversion vers le bio
  • Au moins 50 % des aliments pour les animaux doivent être produits sur la ferme, 80 % pour les herbivores
  • Le seuil minimum de contamination par les OGM est limité à 0,1 %.
  • Il faut 100 % d’ingrédients bio dans les produits transformés
  • Les traitements vétérinaires autorisés sont plus restreints qu’avec le label européen

 

Le saviez-vous ? Bio Cohérence ne labellise que des produits déjà estampillés AB, en imposant des critères supplémentaires.

Nature & Progrès

 

Nature & Progrès est un organisme indépendant de la réglementation européenne fondé en 1964 par des professionnels et des consommateurs. Il favorise l’agro-écologie paysanne, biologique et locale. Le label ne demande pas la certification AB à ses producteurs et repose sur un Système Participatif de Garantie, animé par des producteurs et des consommateurs. Nature & Progrès ne travaille qu’avec des fermes 100 % bio et locales.

Quels sont les engagements ?

Le cahier des charges ne cesse d’évoluer pour mieux se concentrer sur les enjeux écologiques actuels.

Culture

  • Une conversion totale de l’exploitation en bio
  • Garantie des produits entièrement certifiés 100 % d’origine N & P et biologiques
  • Respect des saisons pour les fruits et légumes
  • Interdiction de mixité des cultures bio et non bio
  • Interdiction totale de traces d’OGM et d’huile de palme dans ses produits
  • Les productions N & P ne doivent pas mettre en danger les plantes et les animaux
  • Un souci de l’environnement extérieur : pas de ferme N & P à moins de 500 m de grandes voies routières ou en aval d’exploitations agricoles polluantes

 

Élevage

  • L’alimentation des animaux doit être produite à 50 % sur la structure agricole
  • Interdiction de nourrir les animaux avec des produits ayant subi des traitements chimiques ou génétiquement modifiés

 

Le saviez-vous ? Le label « Nature & Progrès » interdit la production de certains aliments tels que l’huile de palme qui, même produite en agriculture biologique, cause des dommages sociaux et environnementaux trop importants.

À découvrir également

27 | 11 | 2019

[COMMUNIQUE DE PRESSE] – Adoria et L’Addition officialisent leur...

> Lire la suite

09 | 12 | 2018

Adoria intègre la technologie de sécurité alimentaire de CHECK-KIT… :...

> Lire la suite

04 | 10 | 2019

Agena3000 au cœur de la plateforme EDI d’Adoria : Partenaire d’Agena3000...

> Lire la suite

+100 000

commandes par mois dont 50% en EDI

400 M €

achats annuels
réalisés

500 M

repas servis
par an

6 à 20 %

économie constatée sur vos achats

Adoria - Efficiency for everyone ©2020